Nuits debout

Rédigé par nantes.alternat69 - - 2 commentaires

Aujourd'hui la démocratie est morte. Ou peut-être hier, je ne sais pas. Alors on est descendu dans la rue pour sortir toute notre colère qui, pour certains étaient enfouie depuis trop longtemps. on l'a laissée s'échapper, exploser, comme les vitrines des banques, symboles d'un système qui n'a que trop duré. Les chiens de garde du gouvernement, obéissant aveuglément, ont essayé de nous faire taire. En vain. toute la journée, nous avons continué, et la nuit aussi.

Les chiens, retournés à la niche, nous ont laissés savourer cette petite victoire, celle d'avoir gardé la rue.

Un feu de joie, la chaleur des hommes et des femmes, se mélangeant à celles des flammes. C'était notre première Nuit Debout. Une simple fête, peut-être,  mais qui nous unissait, nous réconfortait après une journée de lutte.

Puis, il y a eu les Nuits Debout suivantes, plus organisées. Un temps de paroles libres où le micro passe de mains en mains ; un temps de "travail", de discussions en groupe, où l'on réinvente le monde, où l'on rêve le monde ; puis vient le temps de la fête. On ressemble à des hippies, assis autour du feu, avec nos rêves et nos bières. Mais on s'en fout.

Pour la première fois peut-être, on appartient à quelque chose. Certains appellent ça l'histoire, d'autre une utopie.

Il ya les pacifistes, les belliqueux, les rêveurs, les pessimistes, ceux qui s'interrogent, qui ne savent pas, cherchent peut-être des réponses, nuits après nuit. Tout ce monde discute, se dispute, rit, gueule, chante. on n'est pas tous d'accord. Mais on s'en fout.

On avance ensemble, on ne sait pas trop où encore. On n'est sûrs de rien, sauf d'une chose : ce monde ne tourne pas rond, ce monde touche à sa fin. Et nous serons les bras qui construirons le suivant. Et tant pis si on fait des erreurs, tant pis si ça ne marche pas, si ce n'est pas pour aujourd'hui. Tant pis si on n'en voit pas les résultats, si ça prend des années, des décennies. On aura essayé. On aura peut-être créé les prémices d'un monde meilleur.

Classé dans : articles - Mots clés : aucun

2 commentaires

#1  - jean a dit :

"Résister – Se Révolter – Proposer – Expérimenter - Coordonner"

Répondre
#2  - am a dit :

Et cela continue ... on est maintenant le 14 mai, ou 75 mars !
la belle photo ce soir sur le site https://nuitdebout.fr/, elle vient de Nice, place Garibaldi.
Nuit debout, Roya debout, c'est le nom que se donne un collectif de lutte contre le doublement du tunnel routier du col de Tende, qui donne encore la priorité aux TIR, aux camions et ne trouve pas de sous pour maintenir la ligne de chemin de fer Nice-Turin
Bravo les debout

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot syslta ?